Yvonne de Gaulle votant aux élections de 1945

Source : Fondation de Gaulle

Téléchargement

Présentation

Cette photographie, qui est prise dans la mairie de Colombey-les-deux-Eglises, montre Charles de Gaulle et son épouse, Yvonne, s’apprêtant à voter pour les élections municipales d’avril 1945. Ainsi, Yvonne de Gaulle représente à la fois la femme qui vote pour la première fois et l’épouse dont le mari a signé l’ordonnance accordant le droit de vote aux femmes.

Contextualisation

L’élection municipale du 29 avril 1945 est la première élection organisée depuis la Libération et même depuis les élections législatives de 1936. Surtout, après l’ordonnance du 21 avril 1944 qui leur accorde de pouvoir voter, les femmes peuvent enfin exercer leur droit. Cette photographie donne ainsi à voir le renouveau de la vie démocratique.

Analyse

L’organisation de l’élection municipale d’avril 1945 marque le rétablissement de la vie démocratique après le régime de Vichy qui n’a jamais reçu l’onction des urnes. Par ailleurs, que cette « gaulliste de l’intimité » (F. Néau-Dufour) puisse s’exprimer par le vote est lourd de symboles.

Yvonne de Gaulle a attendu ses 45 ans pour voter. C’est que la France a longtemps refusé d’étendre le suffrage universel aux femmes, accusées d’être trop proches de l’Eglise, au point d’être l’un des derniers pays européens à le faire. Du coup, l’ordonnance du 21 avril 1944, signé par le général de Gaulle, chef du Gouvernement Provisoire de la République française, réforme profondément la vie démocratique en permettant au suffrage d’être vraiment universel.

Dans la société d’après-guerre au sein de laquelle l’autorité se conjugue encore au masculin, le vote des femmes s’impose par son poids : en l’absence de nombreux hommes, prisonniers de guerre en Allemagne, les femmes représentent peut-être 62 % des électeurs. Pourtant, d’après la photographie, Yvonne de Gaulle paraît bien isolée au milieu d’hommes qui dominent la vie politique nationale et municipale d’après-guerre.

Ressources complémentaires

 

Bibliographie

  • Anne-Sarah Bougle-Moalic, Le vote des Françaises : cent ans de débats (1848 – 1944), Rennes, PUR, 2012.
  • Alain Garrigou, Histoire sociale du suffrage universel en France (1848 – 2000), Paris, Seuil, 2002.
  • Frédérique Neau-Dufour, Yvonne de Gaulle, Paris, Fayard, 2010.
Share This