Accueil > La République gaullienne > Moderniser la France

Place dans les programmes

  • En classe de Troisième : Thème 3 « Françaises et Français dans une République repensée »,  la partie 2 : « La Ve République, de la République gaullienne à l’alternance et à la cohabitation » ou la partie 3 : « Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques ».
  • Pour la classe de Première L-ES : Thème 1 «  Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXe siècle », question : « La population active, reflet des bouleversements économiques et sociaux: l’exemple de la France depuis les années 1850 »  ou  la thème 5 « Les Français et la République », question : « La République et les évolutions de la société française ».
  • Pour la classe de Première S : Thème 3 : « La République française face aux enjeux du XXème siècle », question : « la population active française, reflet des bouleversements économiques et sociaux depuis 1914 » ou  « la place des femmes dans la société française au XXème siècle ».
  • Première professionnelle : sujet d’étude : « Les femmes dans la société française de la Belle Époque à nos jours ».

 

Objectifs pédagogiques

Le corpus documentaire permet en croisant les documents par le biais d’un questionnement de définir des notions telles que tertiairisation, féminisation, salarisation, production de masse, consommation de masse et culture de masse.

Introduction

Après une période de « reconstruction », depuis la Libération jusqu’au milieu des années 1950, la période « d’ouverture » de la fin des années 1950 aux chocs pétroliers des années 1970,  fut une période d’accélération inédite de la croissance économique et de quasi plein emploi. Sur le plan social et culturel, c’est une période de transitions décisives marquée notamment par l’extension de la salarisation, l’émergence de la consommation de masse et de la culture de masse.

Problématique

Le corpus proposé se compose de documents permettant de s’interroger sur les différents aspects des mutations des modes de vie engendrées par la croissance économique au cours des « années de Gaulle » et comment celles-ci furent accompagnées par les réformes gouvernementales.

Démarche pédagogique

Le corpus documentaire est abordé en classe après une introduction (en classe inversée à l’aide d’une vidéo ou par le professeur en cours à l’aide du document 2) contextualisant les années de la présidence de De Gaulle (1958-1969). L’introduction permet de définir et de relativiser l’expression « Trente Glorieuses » : les « années de Gaulle »  correspondant à la période d’accélération inédite de la croissance et de quasi plein emploi. Le corpus documentaire permet d’aborder les mutations intervenues dans les modes de vie au cours de cette période. Après l’introduction, les élèves peuvent être répartis en groupes (nombre et effectifs adaptés à la classe), chaque groupe travaille sur un document ou sur l’ensemble du dossier, la mise en commun et les échanges se feront dans la deuxième heure de cours.

Pendant les années gaulliennes, la France moderne se construit.

Le document 1 permet d’aborder la question de l’urbanisation (déplacement massif de la population vers les villes par le biais de la normalisation, de la standardisation et de l’industrialisation des BTP) : l’Etat gaullien fut à l’origine d’un aménagement volontariste inscrite par ailleurs dans la logique du Plan. Au sein des espaces urbains apparaissent les grandes surfaces qui participent à l’élaboration d’un modèle unique de consommation notamment alimentaire. Le professeur demande de repérer les signes de modernisation dans le texte et les fait expliciter

Le document 3 fait prendre conscience de la transformation du niveau de vie à travers le développement de l’automobile : en France, en l’espace d’une vingtaine d’années, la consommation des ménages a été multipliée par 2,7 en francs constants soit une hausse moyenne annuelle de 4% ; en une seule génération le pouvoir d’achat du revenu moyen augmente davantage qu’au cours du siècle et demi précédent. Les Français entrent dans la ronde des objets évoquée par Georges Pérec en 1965 dans Les choses ou raillée par Jacques Tati dans Mon Oncle.

Le document 4, à travers l’exemple des concours de dactylographie, permet d’aborder plusieurs thèmes : la progression des taux de scolarisation et de formation (notamment des filles) rendue possible par une augmentation des dépenses éducatives (entre 1955 et 1964, le pourcentage des dépenses éducatives en proportion du PIB est passé de 2,9 à 4,3%) et qui permet d’augmenter les taux de productivité. Cela permet de rappeler l’influence des « missions de productivité » qui ont permis à 2610 patrons, cadres et ingénieurs français de se rendre aux Etats-Unis pour découvrir les méthodes de production et de gestion des entreprises de pointe.

Le document 5 permet d’aborder un dernier aspect celui de l’émergence d’une culture de masse (cette expression sera expliciter en fin d’exercice), faire repérer les mots clés du texte et faire faire une recherche complémentaire sur la maison de la culture. Quels moyens sont utilisés ?

Ressources complémentaires :

Bibliographie

Christian Delacroix et Michelle Zancarini-Fournel, La France du temps présent (1945-2005), Paris, Belin, 2010.

Jean-François Eck, Histoire de l’économie française depuis 1945, Paris, Armand Colin, 2004

Rémy Pawin, « Retour sur les « Trente Glorieuses » et la périodisation du second XXe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine 2013/1 (n° 60-1), pp. 155-175.

Share This