Place dans les programmes

  • Première S, ES et L – Thème 3 : « les Français et la République » ; question 1 : « 1958-1962, une nouvelle République ».
  • Première S, ES et L – Thème 2 : « la guerre au XXe siècle » ; question 2 : « La guerre froide, conflit idéologique, conflit de puissance ».
  • Terminale STMG – Thème 1 : « Les relations internationales » ; question 1 : « Le jeu des puissances dans un espace mondialisé de 1945 à nos jours ».
  • Terminale STMG – Thème 3 : « La France sus la Ve République » ; question 1 : « l’évolution politique de la Ve République ».
  • Terminale ST2S – Thème 1 : « L’Europe de 1945 à nos jours » ; question 1 : « L’Europe, de Yalta aux derniers élargissements de l’Union européenne ».
  • Terminale ST2S – Thème 3 : « La France sus la Ve République » ; question 1 : « l’évolution politique de la Ve République ».
  • Classe préparatoire au CAP – Thème 3 : « La République en France » ; question 2 : « le Président de la République sous la Ve République ».

Objectifs pédagogiques

L’étude permet d’acquérir et de conforter des connaissances concernant l’histoire politique de la France de la deuxième moitié du XXe siècle, à travers l’action et la pensée du général de Gaulle.

Il s’agit plus particulièrement de faire comprendre aux élèves le rôle majeur du Général, dont la pensée et l’action ont fixé les grandes lignes du régime de la Ve  République, mais aussi de la politique étrangère française.

Ils pourront maîtriser des notions comme « souveraineté nationale », « régime présidentiel » ou « régime parlementaire », « dissuasion nucléaire », en les voyant illustrées par un cas concret. L’étude permet enfin d’aborder des notions propres à différentes parties du programme, comme la colonisation et la décolonisation ou encore la Guerre froide, soit à titre de première approche, soit de rappel, soit enfin d’illustration.

Compétences travaillées :

  • exploiter et confronter des informations : identifier un document ; prélever, hiérarchiser, croiser des informations dans des documents de natures variées ; cerner le sens général d’un corpus documentaire et le mettre en rapport avec une situation historique ; effectuer une étude critique d’un corpus documentaire ;
  • organiser et synthétiser des informations : mettre en récit une situation historique à partir des documents ;
  • exprimer oralement ou par écrit des idées clefs.

Dans le cadre de l’EMC, l’étude permet de faire comprendre le fonctionnement des institutions.

Introduction

Le dossier documentaire est axé sur les deux grands volets de la pensée gaullienne : les institutions et la politique étrangère. Ces deux volets sont complémentaires : ils visent tous deux à assurer la grandeur de la France.

Le dossier articule cette pensée à l’action du Général : la pensée de De Gaulle définit en effet une politique cohérente structurée par une conception historique et légendaire du fait national. Cette politique n’est cependant pas seulement guidée par des concepts a priori : elle sait intégrer de manière pragmatique les données de l’heure (Reconstruction, Guerre froide, décolonisation), grâce à une analyse précise des contextes.

Problématique

Dans quelle mesure la pensée du Général forme-t-elle une doctrine cohérente destinée à assurer la grandeur de la France ? En quoi son action est-elle l’application directe de cette doctrine dans le monde de la décolonisation et de la Guerre froide ?

Démarche pédagogique

Le corpus comporte deux volets en apparence très différents, couvrant l’ensemble des prises de position et de l’action du Général après 1945 :

  1. des documents portant sur les institutions ;
  2. des documents portant sur la politique étrangère, et plus particulièrement de défense.

Ces aspects ne sont cependant pas contradictoires : seules des institutions solides et stables (document 2), idée fondatrice du gaullisme comme doctrine (document 1), permettent une politique étrangère de grandeur (document 5) autonome (document 3), fût-ce par rapport à la superpuissance américaine (document 4)

La nature variée des documents permet :

  1. de faire ressortir l’originalité de la position gaullienne en son temps, par l’intermédiaire du rejet ou de l’hostilité qu’elle a suscités, en rupture avec des traditions et consensus
  2. d’intégrer à l’analyse les critiques et oppositions à cette politique.

La démarche qui suit a été pensée dans le cadre horaire d’une Première ES ou L. S’étendant sur une séance, elle peut aisément être adaptée à d’autres niveaux.

L’étude est menée en deux temps.

  1. L’étude du volet institutionnel

Cet aspect étant la base de la doctrine gaullienne, il faut en partir à l’aide des documents 1 et 2.

Le document 1 est distribué aux élèves. Après une lecture orale, une brève explication des termes ou allusions obscures du texte est délivrée, si nécessaire. Les élèves sont ensuite invités à mettre au jour, au moyen d’une lecture globale du document, sans entrer dans les détails, le noyau de la pensée gaullienne présente dans ce texte : les institutions sont la clef du redressement et de la grandeur de la France dans le monde incertain et tourmenté de la Guerre Froide commençante. Ils prélèvent des phrases clefs dans le texte pour illustrer leur propos (par exemple : « Il est clair que la nation n’a pas, pour la guider, un État dont la cohésion, l’efficience, l’autorité, soient à la hauteur des problèmes qui se dressent devant elle » en regard de : « la [nouvelle] République française construira la France nouvelle ! »).

Dans un second temps, invité à relire soigneusement la fin du document l’élève est amené à constatere le général de Gaulle forme un mouvement politique pour promouvoir ses idées.

Le professeur donne alors le document 2, sans contexte. Le sens doit en être immédiatement perceptible et ressenti comme tel, après un premier niveau de lecture de l’image (identifier la figure du Général et la Constitution) : le document illustre la mise en application des idées énoncées en 1946-1947.

Le professeur procède alors à la contextualisation du document en replaçant la présentation de la nouvelle constitution dans le cadre de la double crise de la IVe République et du 13 mai 1958, qui a permis à de Gaulle de revenir au pouvoir et de disposer d’un blanc-seing pour la mise en œuvre de ses idées (soit : un exécutif fort, au-dessus de la mêlée).

Un deuxième niveau de lecture de l’image peut alors être mis en œuvre : les élèves doivent identifier :

  • la posture particulière du Général et le visage de la Constitution (le professeur peut éventuellement vidéoprojeter à titre de comparaison/opposition une Présentation de l’Enfant, thème pictural répandu à la Renaissance) ;
  • les militaires ;
  • les « civils », et leurs attributs (en particulier les signes religieux).

Le professeur procède alors à l’explication de ces figures, ce qui permet une mise au point sur : 1958 ; l’Algérie ; les soutiens du Général dont Mollet, et leur rôle dans l’élaboration du texte.

Un troisième niveau de lecture, amorcé par le repérage de la dimension ironique et satirique de l’image par les élèves, est ensuite mené par le professeur : il doit permettre de comprendre la rupture que représentent la pensée et l’action gaulliennes par rapport à la tradition républicaine, et d’identifier les motifs de l’opposition à la Constitution.

2. L’étude de la politique étrangère 

L’ensemble des documents est soumis en même temps. Leur lecture en bloc doit faire ressortir l’idée d’une France forte, menant une politique étrangère indépendante.

Ceci rendu évident, les documents sont repris un par un, pour détailler les aspects de cette politique.

Les termes et phrases clefs du document 3 sont identifiés et prélevés (par exemple : « fumisterie » à propos des institutions supranationales, « contraires à la souveraineté des peuples », « essai d’abdication nationale »).

Après une description de l’image, les ressources et instruments numériques (tableau numérique, vidéoprojecteur associé à un ordinateur) conduisents élèves à relever et noter des informations concernant les bases américaines en France (dossier de la fondation de Gaulle sur De Gaulle et les deux Grands, site collaboratif Wikipedia sur les bases SHAPE). Le savoir extérieur acquis de manière autonome est alors appliqué à l’image, qui vient illustrer ces nouvelles connaissances.

Les personnages du document 5 sont ensuite identifiés. Le professeur explique la nature particulière de l’essai.

Conclusion de l’étude

Au terme de ce travail, un tableau synthétise les grandes idées du Général, mises en parallèle avec leur traduction pratique.

Une brève synthèse insiste sur l’originalité de la pensée et de l’action du Général, sans omettre les oppositions rencontrées.

 Prolongement et travail

Les élèves doivent rédiger à la maison/en étude/à l’internat, une synthèse pour le cours suivant qui fait le bilan de la doctrine gaullienne.

Ressources complémentaires :

 

Bibliographie

Le Canard Enchaîné. La Vè République en 2000 dessins, Paris, Les Arènes, 2008

Serge Berstein, Le Gaullisme, La Documentation photographique, n° 8050, 2006

Frédéric Bozo, « De Gaulle, l’Amérique et l’Alliance atlantique. Une relecture de la crise de 1966 », Vingtième Siècle, n° 43, Paris, juillet-septembre 1994, pp. 55-58

Frédéric Bozo, De Gaulle, les États-Unis et l’Alliance Atlantique (1958-1969), Plon, Paris, 1996

Philippe Buton, « La CED, l’Affaire Dreyfus de la quatrième République ? », Vingtième siècle », n° 84,‎ avril 2004/4, pp. 43-59

Didier Convand, Pascal Magnard, L’incroyable histoire du Canard enchaîné, Paris, les Arènes, 2016

Revue Espoir, n°146, Mars 2006 numéro consacré à « de Gaulle et l’OTAN ».

Fondation Charles de Gaulle-Université de Bordeaux 3, De Gaulle et le RPF 1947-1955, Paris, Armand Colin, 1998.

Jean Lacouture, De Gaulle, T. 2 Le Politique, Paris, Seuil, 1985

Laurent Martin, « De Gaulle et le Canard Enchaîné : je t’admire, moi non plus », Sociétés et Représentations, 2013/2, pp. 109-123

Dominique Mongin, « Genèse de l’armement nucléaire français », Revue Historique des Armées, n°262, 2011, pp. 9-19

Maurice Vaïsse, La Grandeur. Politique étrangère du général de Gaulle, 1958-1969, Paris, Fayard, 1998

Sitographie

Site de l’INA :

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00318/creation-du-rassemblement-du-peuple-francais.html

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00203/a-strasbourg-commemoration-de-la-liberation-de-l-alsace.html

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00335/vision-de-la-defense-de-la-france.html

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/parcours/0005/de-gaulle-et-les-etats-unis.html

Share This