Témoignage : Roger Pruneau, résistant originaire de Champigny-sur-Yonne (0’48)

www.francebleu.fr

Analyse

Ce court témoignage de 48 secondes loue les qualités littéraires du général de Gaulle, tout en rappelant la faible portée de son discours en 1940. Il exprime le fait que le Général était peu connu des Français et évoque donc la mythification ultérieure de sa prise de parole de 1940. Ces éléments de contextualisation doivent amener l’élève à questionner ce qui fonde l’importance d’une prise de parole politique puis à critiquer indirectement le crédit accordé à l’immédiateté des paroles dans les médias contemporains. Si le rôle de De Gaulle dans l’émergence de la Résistance est remis en cause dans cet extrait, ses appels démontrent qu’il n’en demeure pas moins son unificateur et son chef de file dès ses prémisses.

Ressources complémentaires :

Bibliographie

Jean-Louis Crémieux-Brilhac, « Du 18 Juin aux 18 juin », Espoir, n°123, 2000

Jean Galtier-Boissière, Mémoires d’un parisien, tome 3 (1939-1960), Paris, La Table Ronde, 1963

Jean Guéhenno, Le journal des années noires (1940-1944), Paris, Gallimard, 1947

Sitographie

https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=91c813d7-16de-48ec-ab24-ff964641a92c

 

Share This